La danse peut-elle être subversive ? par Alexia Psarolis

  La danse met en scène le monde, s’en imprègne, le reflète, mais ne se limite pas, selon Sally Banes, à ce rôle mimétique. L’historienne américaine du théâtre et de la danse juge réductrice cette théorie de la culture-miroir développée par les historiens et considère que l’art chorégraphique peut également être facteur de changement. L’Histoire… Continuer de lire La danse peut-elle être subversive ? par Alexia Psarolis

Le mouvement comme désobéissance, par Jean-Marc Adolphe

  Tout modèle de danse véhicule une idée du monde. Au XXe siècle, les développements de la danse moderne, puis contemporaine, ont été concomitants d’incontestables bouleversements historiques et sociétaux. Et aujourd’hui ? Comment la danse fait-elle écho à la politique qui vient ? « À quoi bon venir au monde sans tenter d’en accroître la part d’humanité ? », questionnait… Continuer de lire Le mouvement comme désobéissance, par Jean-Marc Adolphe

Dans l’espace public, l’inévitable engagement, par Antoine Pickels

L’engagement du responsable d’une programmation artistique peut-il se lire dans sa programmation, et comment ? Avant d’aborder cette question, que je vais examiner à l’aune de ma pratique (pas forcément exemplaire), je m’interroge sur ce que serait une danse engagée. Or, j’avoue avoir du mal à associer danse et engagement politique, si je pense à la… Continuer de lire Dans l’espace public, l’inévitable engagement, par Antoine Pickels

Danse : l’arme du sensible, par Roland Huesca

  Saisir la danse en invitant l’émoi ? Pourquoi pas ? Éloge de la chair, cet art ne s’enivre-t-il pas des joies de l’instant, de ses souffles, de ses silences et de ses présents ? Cependant, serait-il loin du monde, de ses fonctionnements et de ses tourments ? Dès le XIXe siècle, l’idée s’installe quand les hérauts de l’art… Continuer de lire Danse : l’arme du sensible, par Roland Huesca

L’indignation au féminin, entretien avec Lisa Da Boit et Céline Curvers

Créée en 2001 par Lisa Da Boit et Giovanni Scarcella, la compagnie Giolisu est rejointe en 2012 par Céline Curvers. Après le succès d’Il Dolce Domani, Prix du meilleur spectacle de danse pour la saison 2014-2015, les deux femmes conçoivent aujourd’hui un solo au titre éloquent : Ferocia, ou la traduction poétique d’un acte de résistance.… Continuer de lire L’indignation au féminin, entretien avec Lisa Da Boit et Céline Curvers

1968-2018 : 50 gestes pour dire la contestation

  Table ronde : le 16 mai, à 17 h, à la Bellone (Bruxelles) Dans le cadre de l’opération « 2018, année de la contestation », initiée par la Ville de Bruxelles, Contredanse s’interroge sur la portée subversive et politique du geste. La table ronde aborde l’influence de mai 68 sur les pratiques chorégraphiques à… Continuer de lire 1968-2018 : 50 gestes pour dire la contestation

Pour approfondir

• Annie Suquet, L’éveil des modernités. Une histoire culturelle de la danse (1870-1945), Centre National de la Danse, 2012. • Ellen Graff, Stepping left. Dance and politics in New York City, 1928-1942, Duke University Press, 1997. • Mark Franko, The work of dance. Labor, movement, and identity in the 1930’s, Wesleyan University Press, 2002. •… Continuer de lire Pour approfondir